Album photo des châteaux de Haut-Eguisheim

Retour à la Fiche Rando de référence

De ces 3 châteaux, quel est le :
- Weckmund ?
- Wahlenbourg ?
- Dagsbourg ?

WECKMUND (ou Vaudémont) : château situé au Sud du site.

Le donjon domine le fossé qui a été creusé dans le socle rocheux au 13e siècle. La roche, au premier plan, laisse apparaître des traces de taille (les 3 encoches) laissées par les carriers.

Le donjon du Weckmund ; au premier plan, les soubassements des bâtiments du Wahlenbourg.
En observant l'orientation du donjon (il présente un angle face aux châteaux du milieu et du nord), on devine qu'il a été construit plus tardivement.

WAHLENBOURG : château situé au centre du site.

On suppose qu'il s'agit du donjon le plus ancien.
Au pied du donjon, le logis, à partir duquel on pouvait accéder au donjon.
En arrière plan, l'imposant donjon du Dagsbourg.

Autre vue du logis. Cette photo a été prise à partir de l'emplacement de l'ancienne (et présumée) chapelle dédiée à Saint Pancrace.
Les ruines que l'on peut visiter ont été particulièrement restaurées.

La cuisine et sa citerne. Par la porte, on accedait à l'espace délimitant le Wahlenbourg (Milieu) du Dagsbourg (Nord) : la limite communale entre Husseren-les-Châteaux et Eguisheim passe actuellement par là !

DAGSBOURG : château situé au Nord du site.

Cette photographie donne un aperçu massif du donjon et de ses 22 mètres de hauteur. Elle permet de distinguer les différents styles de pierres utilisées : à la base, de grosses pierres à bossage et au-dessus des pierres à surface (ou parement) plate. Au sommet du donjon, il subsiste quelques merlons (restes d'un mur crénelé). La porte romane présente sur cette face sud du donjon, n'est pas l'entrée du donjon mais donnait accès à une bretèche

L'angle Nord-Ouest du donjon : cette vaste brèche due à un effondrement nous permet aujourd'hui d'en apréhender l'espace intérieur. On y distingue notamment les différents niveaux et surtout l'impressionnante épaisseur des murs !
C'est par la face nord que se faisait vraisemblablement l'accès au donjon.

Un des angles de la courtine (muraille) utilise comme soubassement un mur d'origine romaine (comme en attestent les découvertes menées sur le site à l'occasion de fouilles archéologiques).

Aujourd'hui engloutis sous les gravas, éboulis et autres végétaux, les quelques vestiges visibles ne permettent pas vraiment au visiteur d'imaginer la splendeur passée des logis de ce château.

  Pour en savoir plus : liens et adresses  
 

Kastel Elsass Découvrez la page consacrée à ce château sur le site de notre partenaire Kastel Elsass.

 
Copyright Alsace Rando 2000 - | Mentions légales