MONT STE ODILE : CIRCUIT SUD DU MUR PAIEN
Ref : 67005 Distance : 5 kms env. Dénivellée : 50 m Difficulté :   Accessible à tous
Dept : Bas-Rhin Ref carte : 3716 ET Durée : 1 h 25 env. Abri sur le parcours : Oui
Restauration possible : Au Couvent du Mont Sainte Odile, salle des Pèlerins. Dernière mise à jour : 10/02/04
Présentation de la randonnée

Cette randonnée vous fera découvrir la partie Sud du Mur Païen du Mont Sainte Odile. Cette vaste enceinte (près de 10 km de longueur totale, partie sud + nord), dont l'époque de construction est encore sujette à controverses, englobe plusieurs sommets de part et d'autre du couvent.
Le circuit Sud permet de faire le tour du sommet de la Bloss tout en longeant l'enceinte et en découvrant les surprises qu'elle nous réserve.
Un autre parcours présenté sur le site permet de faire le tour complet du Mur Païen ou (variante) uniquement le circuit Nord.

 
Conseils  

Ce parcours ne suit pas intégralement le tracé Sud du mur mais forme une boucle sans difficulté (praticable été comme hiver) permettant un départ et un retour au couvent. La parcours est donc idéal en hiver lorsqu'on veut faire une pause déjeuner au couvent ou simplement faire une petite promenade le temps d'un après-midi, quelle que soit la saison. Possibilité de restauration (self-service ; repas tiré du sac autorisé, boissons à prendre au self) à la salle des Pèlerins et WC.
Le massif du Mont Sainte Odile étant particulièrement fréquenté le week-end et à la belle saison, je vous conseille, si vous le pouvez, de vous y promener en semaine.

 
Les temps forts de la randonnée

Le Couvent du Mont Sainte Odile sous la neige.

Le balisage des sentiers est remarquablement réalisé.

Le sentier longe le mur païen.

Tout au long du parcours vous croiserez de singuliers rochers.
Celui-ci est tantôt appelé "Bäckerfelsen" (en référence à la forme du rocher qui évoque une superposition de galettes de pierre), tantôt "Beckenfelsen" (à cause de la cupulle présente sur le rocher).
En tout état de cause, il s'agit d'une antique carrière d'où étaient extraites les pierres nécessaires à l'édification du mur.

Le mur païen s'appuie, tout au long de son tracé, sur des rochers imposants.
Le rocher Curt Mündel, du nom d'un auteur d'un guide des Vosges, est un de ceux-là. Ce rocher s'appelait auparavant : Hangenstein.

Le rocher du panorama porte bien son nom.
En regardant la photo, on a l'impression qu'un ancien volcan émerge de la plaine d'Alsace. Il ne s'agit en fait que d'un amusant jeu de lumière et de brume au dessus de la colline du Bischenberg.

La qualité de conservation du mur, tout au long de son tracé, est assez variable.


Le rocher du Maennelstein.
Haut d'une quinzaine de mètres, ce rocher doit son nom, selon la tradition, aux dieux Men (lune) et El (soleil).

A partir du rocher du Maennelstein, vous aurez une très belle vue sur le château de Landsberg, ce dernier étant situé juste en contrebas.

A côté du mur païen, vous trouverez une formation rocheuse s'apparentant à un dolmen.
Appelé "Grotte des Druides", cet ensemble est davantage l'oeuvre de Dame Nature que celle d'antiques bâtisseurs. Mais la rêverie est toujours possible...

  Pour en savoir plus : liens et adresses  
 

Le site officiel du Mont Sainte Odile : http://www.mont-sainte-odile.com
Un site remarquable traitant du mur paien : http://www.mur-paien.fr
Un livre à découvrir : "Le mur paien : histoire et mysteres autour du mont saint odile" de Francis MANTZ, éditions La Nuée Bleue

 
Copyright Alsace Rando 2000 - | Mentions légales